Rivière haute

Rivière-des-Mille-Îles 12 Mai 2013

Nous n’imaginons pas tous la Rivière-des-Mille-Îles comme une destination productive de pèche à la mouche compte tenu de son historique de polution et malgré les éfforts récents pour la rendre plus propre on y trouve toujours des déchets et certaines usines d’épuration y rejettent parfois encore leur surplus.

Grenouille en marécage
Grenouille en marécage

C’est quand même la rivière ou j’ai redécouvert les plaisirs de la pêche et ou j’y ai dévelopé une passion pour la pèche à la mouche. Les prises sont très interessantes, l’achigan reigne les eaux peu profondes durant l’été, les brochets et les maskinongés peuvent être aperçus entrain de tenter de manger des canetons ou lorsqu’ils s’aventurent en dehors de l’eau des marécages à l’occasion pour y jetter un coup d’oeuil et la diversité des espèces en fait un endroit interessant pour entendre des histoires de pêche hors de l’ordinaire.

En début Mai sur la Mille-Îles c’est le temps ou les boisés et les marécages sont innondés, la pèche y ait plus difficile pour la majorité des èspeces.

D’autre espèces quant a elles occupent les boisés innondés, le temps de se reproduire et malgré la protection de plusieurs espèces lors des périodes de frayage, la carpe par exemple qui n’a aucun prédateur et qui occupent beaucoup de place dans cette rivière n’y voit pas d’interdiction de pèche, ce qui en fait un endroit ou l’on peut la pèché à la mouche…

Carpe Rivi'ere-Des-Mille-Iles
Carpe Riviere-Des-Mille-Iles

Et en attandant le retour de l’achigan, la carpe reste une espèce interessante et très combative à pèché…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *